MODE DE CHAUFFAGE

 

LE MODE DE CHAUFFAGE DE VOTRE VILLA


 Vous allez faire des choix à divers stades de votre projet de construction. Celui du mode de chauffage sera très important. Il va dépendre de votre mode de vie dans votre maison, de votre notion de confort, de respect d’un budget et de l’environnement et aussi de votre regard sur l’écologie.

SUDVILLA Création vous propose une première découverte des différents types de chauffages compatibles avec la RT 2012 afin que vous puissiez vous familiariser avec les différentes possibilités équipant traditionnellement une maison individuelle.

 

1° La production de chauffage

  • Pompe à chaleur (air ou eau) avec COP ≥ 3,50/4,00 non réversible
  • Chaudière gaz ou bois ou fioul à condensation
  • Poêle à bois régulé, buches ou granulés (Rend ≥ 90% et SHAB limitée), conseillé systématiquement avec des appoints dans la partie nuit de la maison
  • Selon région : chauffage électrique effet joule (nécessite souvent des leviers d’optimisations et des équipements spécifiques couplés à la domotique tels que gestion programmable des VR, panneaux photovoltaïque….)
 2° L’émission de chauffage
  • Plancher chauffant basse température (conseillé en pompe à chaleur)
  • Radiateurs basse température ΔT22 ou 30 °C (voire très basse température ΔT 12 °C)
  • Air par l’intermédiaire d’un système gainable ou de la VMC double flux

 3° Et pourquoi ne pas envisager un complément (12 kWh maximum déductibles)

  • panneaux solaires photovoltaïques installés en toiture (≥6 m2) afin de vous rapprocher des préconisations de la future RT 2020

 

LES BOUQUETS DE SOLUTION RT2012

  • POMPE A CHALEUR AIR/EAU ou EAU/EAU
    • Chauffage : PAC air/eau (certifiée) avec compresseur inverter, fonctionnement jusqu’à -15/-20°C
      (ou PAC eau/eau sur capteur horizontal, sur capteur vertical ou sur nappe)
    • ECS : par la PAC ou thermodynamique ou solaire (conseillé dans le volume chauffé)
    • Emetteurs : privilégier le plancher chauffant à eau basse température sur toute la surface mais fonctionne aussi avec des radiateurs dimensionnés en basse température (voir en très basse température)
    • Ventilation : moteurs à basse consommation, hygroréglable de type B ou double flux à haut rendement
    • EnR : assurée par la PAC

 Observations : Prévoir une PAC non réversible car très pénalisant dans les résultats RT2012, Unité intérieure conseillée dans le volume chauffé, Système très bien valorisé dans la RT2012

  • POMPE A CHALEUR AIR/EAU + PANNEAUX RAYONNANTS ELECTRIQUES
    • Chauffage partie jour et/ou RdC : PAC air/eau avec compresseur inverter, fonctionnement jusqu’à -15/-20°C
      (ou PAC eau/eau sur capteur horizontal, sur capteur vertical ou sur nappe)
    • Emetteurs partie jour : privilégier le plancher chauffant à eau basse température mais fonctionne aussi avec des radiateurs dimensionnés en basse température (voir en très basse température)
    • Emetteurs partie nuit et/ou étage : panneaux rayonnants électriques (avec CA optimisé)
    • ECS : par la PAC ou thermodynamique ou solaire (conseillé dans le volume chauffé)
    • Ventilation : moteurs à basse consommation, hygroréglable de type B ou double flux à haut rendement
    • EnR : assurée par la PAC

 Observations : Prévoir une PAC non réversible car très pénalisant dans les résultats RT2012, Unité intérieure conseillée dans le volume chauffé, Prévoir une performance de 20% minimum sur le BBIOmax, Avoir un ratio chauffage PAC/chauffage électrique supérieur à 50/60 %

  • POMPE A CHALEUR AIR/AIR
    • Chauffage : PAC air/air (certifiée) avec compresseur inverter, fonctionnement jusqu’à -15/-20°C
    • ECS : thermodynamique ou solaire (conseillé dans le volume chauffé)
    • Emetteurs : plénum + bouches de souffage, ou gainable + bouches de souffage, ou splits, …
    • Ventilation : se reporter à l’avis technique du système choisi car certaines VMC ne sont pas compatibles
    • EnR : assurée par la PAC

 Observations : Prévoir une PAC non réversible car très pénalisant dans les résultats RT2012, Prévoir des émetteurs (électriques) dans les pièces d’eau

  • POMPE A CHALEUR AIR/AIR + PANNEAUX RAYONNANTS ELECTRIQUES
    • Chauffage partie jour et/ou RdC : PAC air/air avec compresseur inverter, fonctionnement jusqu’à -15/-20°C
    • Emetteurs partie jour : plénum + bouches de souffage ou gainable + bouches de souffage ou splits, …
    • Emetteurs partie nuit et/ou étage : panneaux rayonnants électriques (avec CA optimisé)
    • ECS : thermodynamique ou solaire dans le volume chauffé
    • Ventilation : se reporter à l’avis technique du système choisi car certaines VMC ne sont pas compatibles
    • EnR : assurée par la PAC
  • GAZ NATUREL ou GAZ PROPANE ou FIOUL ou BOIS GRANULES
    • Chauffage : chaudière à condensation
    • ECS : thermodynamique ou solaire ou par la chaudière (conseillé dans le volume chauffé)
    • Emetteurs : plancher chauffant à eau basse température et/ou radiateurs à eau ΔT40°C
    • EnR : prévoir des panneaux photovoltaïques (environ 2 à 5 m2) si ECS par la chaudière

 Observations : Prévoir si possible la chaudière dans le volume chauffé, La solution chaudière gaz pour chauffage et ECS permet d’obtenir de très bon résultats dans les calculs RT2012 et permet dans certains cas de positionner la chaudière hors du volumechauffé

  • GENERATEUR HYBRIDE
    • Chauffage : chaudière à condensation couplée à une pompe à chaleur
    • ECS : par la chaudière en instantanée ou avec un ballon
    • Emplacement : conseillé dans le volume chauffé (obligatoire dans certains cas)
    • Emetteurs : plancher chauffant à eau basse température et/ou radiateurs à eau ΔT30°C ou ΔT20°C
    • EnR : à vérifier systématiquement dans cette configuration car résultats variables selon le type d’émetteurs

 Observations : Prévoir si possible le générateur dans le volume chauffé

  • POELE A GRANULES + PANNEAUX RAYONNANTS ELECTRIQUES
    • Chauffage :
      • Partie jour : poêle à granulés à régulation automatique en fonction de la température ambiante
      • Partie nuit : appareils électriques et poêle à granulés en mixité (ou avec le poêle à 100% mais fortement déconseillé pour des questions de température de confort)
      • Salles de bain : appareil électrique
    • ECS : thermodynamique ou solaire dans le volume chauffé
    • EnR : OK dans cette configuration

 Observations : Limite de surface : maximum 100 m2 par poêle, Le poêle granulés peut être remplacé par un poêle à buches à régulation automatique mais très pénalisant dans les calculs

  • POELE A GRANULES + PAC AIR/AIR
    •  Chauffage :
      • Partie jour : poêle à granulés à régulation automatique*
      • Partie nuit : PAC air/air avec système gainable ou split
      • Salles de bain : appareil électrique
    • ECS : thermodynamique ou solaire dans le volume chauffé
    • EnR : OK dans cette configuration
    • Ventilation : se reporter à l’avis technique de la PAC air/air car certaines VMC ne sont pas compatibles

 Observations : Limite de surface : maximum 100 m2 par poêle, Le poêle granulés peut être remplacé par un poêle à buches à régulation automatique mais très pénalisant dans les calculs

  • ELECTRIQUE
    • Chauffage électrique
    • Emetteurs : plancher rayonnant électrique et/ou panneaux rayonnants électriques (avec CA optimisé)
    • ECS : thermodynamique très performant ou solaire dans le volume chauffé
    • EnR : prévoir des panneaux photovoltaïques dans presque tous les cas (environ 5 m2)

 Observations : Maison compacte et bien orientée, ventilation performante, Zone climatique adaptée et altitude inférieure à 400 m, Bâti performant à très performant, Etanchéité à l’air performante (si possible inférieure à 0 ,40)