RT 2012 et RT 2020, la différence ?

 
Depuis 6 ans, la réglementation thermique 2012 est en vigueur.
La RT 2012, sera bientôt remplacée par une nouvelle norme plus restrictive : la RT 2020.

Mais que va-t-elle changer pour les futurs constructions de maison ?
 

La réglementation thermique 2012 est la norme thermique pour les constructions neuves. 

Prévue par le Grenelle de l’environnement, en vigueur depuis janvier 2013, la RT 2012 se concentre essentiellement sur les aspects thermiques et sur l’isolation du logement.
A partir de fin 2020, la réglementation thermique 2020 rendra obligatoire la norme énergie positive à tous les logements neufs.

BON À SAVOIR

Contrairement à la RT 2012, la RT 2020 inclut des critères basés sur le bien-être des habitants, comme la qualité de l’air intérieur et l’isolation phonique.

La RT 2020 prévoit le « Bâtiment à Energie Positive  » (BEPOS), c’est-à-dire une construction neuve qui produit plus d'énergie qu'elle n'en consomme, notamment grâce à une centrale photovoltaïque.

En plus des restrictions imposées par la RT 2012, le BEPOS prendra également en compte les autres usages que sont la télévision, les appareils ménagers, l’ordinateur ainsi que l’impact carbone de la construction.

Les normes de la RT 2020 sont très précises : consommation de chauffage n’excédant pas 12 kWh/m² par an, consommation totale d’énergie primaire (chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage et appareils électriques) inférieure à 100 kWh/m² par an, ainsi qu’une production d’énergie renouvelable couvrant les besoins énergétiques du logement ou les surpassant.
Concrètement, la dépense énergétique devra être inférieure à 0 kWh/m² par an. De son côté, le surplus d’énergie produit pourra être renvoyé au réseau électrique public.